Kim Normandin: savoir s’inspirer des gens

Par Guylaine Lebel

L’artiste-peintre césairoise Kim Normandin est bien connue dans la région. Professeure de peinture depuis plus de 15 ans, elle aime transmettre ses idées à ceux qui, comme elle, se passionnent pour les arts visuels. C’est à travers les gens que s’inspire celle qui réalise plus d’une centaine d’œuvres par année. C’est par eux que l’esprit en ébullition de cette jeune femme de 32 ans s’exprime.

La majorité des gens croient que les artistes sont constamment animés d’inspiration et qu’ils n’ont qu’à se pencher sur une œuvre pour déverser leurs millions d’idées. Toutefois, les artistes, comme les autres, doivent faire le plein d’inspiration pour laisser leur art s’exprimer. Ce qui capte son attention, ce qui lui donne envie de continuer à s’exprimer par ses toiles, ce sont les personnes qu’elle côtoie. « J’apprécie vraiment les gens qui travaillent bien. Ceux qui se dépassent dans leurs domaines respectifs et qui ont le souci d’offrir ce qu’ils ont de mieux aux autres. Moi, ces gens-là me donnent envie de créer». Son association avec DIRA-Montérégie, un organisme qui œuvre sur le territoire de la MRC de Rouville afin de venir en aide aux personnes âgées victimes d’abus ou de négligence, illustre bien cette inspiration. L’artiste a décidé de participer aux activités de financement de l’organisme en remettant la moitié du montant des ventes de ses toiles lors d’événements tels que des encans charitables. Pour elle, c’est une manière d’encourager des gens qui se dépassent et qui effectuent un superbe travail.

Il faut dire que l’artiste sait appliquer à sa propre vie ce qu’elle apprécie des autres. Sa démarche artistique est claire et représente la femme qu’elle est. « Je travaille les textures, le blanc, la lumière. J’ai le souci de travailler de manière épurée. Je veux faire de la place à l’espace plutôt que d’occuper l’espace avec des couleurs. J’aime le blanc, les contrastes et la pureté » explique-t-elle quand vient le temps de décrire son art.

Artiste rural

Kim Normandin a choisi de vivre à St-Césaire. Après avoir étudié les arts plastiques, d’abord au Cegep de Sherbrooke puis à l’Université de Montréal, elle a choisi de revenir dans son coin de pays, là où elle se sent bien. Pour elle, le fait de vivre en milieu rural plutôt qu’en ville, comme le font plusieurs de ses collègues, ne change rien à sa démarche artistique. « Il est vrai qu’en campagne, nous avons moins accès à des événements culturels. Nous sommes moins sollicités à ce niveau, mais je crois que c’est la personnalité d’une personne et son ouverture qui font d’elle une artiste. J’ai encore de la difficulté à me décrire ainsi, mais je pense qu’à partir du moment où on s’intéresse aux autres et que l’on sait s’inspirer, l’endroit où nous vivons ne change rien », affirme-t-elle.

Son maître

Marylin 30x40
Quand on regarde les œuvres de Kim Normandin, avec son style des plus contemporain, on a peine à croire que ce qui a initié, tôt dans sa vie, son véritable intérêt pour les arts visuels c’est sa relation avec une religieuse. « Sœur Florence Fortin! » s’exclame-t-elle avec joie. C’est cette femme qui lui a enseigné le dessin au vieux couvent de St-Césaire dès l’âge de 7 ans. Kim Normandin parle d’elle avec beaucoup d’émotion. « Elle est malheureusement aujourd’hui décédée. Cette dame qui m’enseignait tout ce qu’elle savait avait un véritable don pour instaurer un calme apaisant lors des cours. Durant 7 ans, je me suis fait une véritable joie d’assister à sa formation tous les samedis. Je n’ai jamais retrouvé la sérénité qui habitait l’atelier où elle nous enseignait ». Pour Kim Normandin, sa véritable passion pour son art s’est développée au contact de cette femme qui lui a donné envie d’aller plus loin.

Lors de la journée des fans, je me suis présenté avec mon œuvre à la main. Par une multitude de circonstances, je me suis retrouvée à lui remettre son portrait en main propre. Elle était très émue et moi aussi d’ailleurs.

Star Académie : inspirante Mélissa

Kim Normandin ne s’en cache pas. Elle n’a pas de téléviseur à la maison. Pour elle, c’est un appareil qui lui fait perdre du temps. Alors, comment a-t-elle été inspirée par une participante de la populaire émission Star Académie récemment? « Je ne regarde pas la télévision, mais je sais me tenir informée », explique-t-elle. Certains d’entre vous ont peut-être eu l’occasion de visionner les quotidiennes de l’émission et ainsi voir Kim remettre à la participante Mélissa un fabuleux portrait d’elle. Le moment a été très chargé en émotions. Mais comment Kim Normandin a-t-elle été approchée par la production? « Personne ne m’a approchée; l’initiative venait de moi. Une copine m’a invité à visionner une audition de Mélissa par Internet. Elle chantait Le cœur est un oiseau de Richard Desjardins. Connaissant un peu son parcours d’orpheline, la chanson était tout simplement parfaite pour elle. La prestation m’a énormément touchée et j’ai eu envie de lui offrir une toile. Lors de la journée des fans, je me suis présentée avec mon œuvre à la main.

Mélissa 30x40
Par une multitude de circonstances, je me suis retrouvée à lui remettre son portrait en main propre. Elle était très émue et moi aussi d’ailleurs », explique-t-elle. Pour elle, l’histoire de cette participante, combinée avec son interprétation de cette chanson traitant de liberté, l’a inspirée. L’œuvre a été créée en deux jours.

Pour mieux connaître l’artiste…

Si vous désirez en connaître davantage sur cette artiste, visitez le www.kimnormandin.com ou encore sa page Facebook sous le nom de Kim Normandin Artiste-peintre. La nouvelle «Série blanche» de l’artiste-peintre y sera disponible très bientôt. Vous pourrez ainsi apprécier toute la qualité du travail qu’elle propose. Vous risquez, à votre tour, de vous sentir inspiré par elle.

10 réponses à “Kim Normandin: savoir s’inspirer des gens”

  1. Anick Jolicoeur
    15 juin 2014 à 21:55

    Bel hommage à une grande artiste de notre région.

  2. Paule Carrier
    20 février 2014 à 17:37

    Vos toiles dégagent beaucoup d’amour et de sensualité. Il est renversant de constater ce que vous arriver à exprimer avec seulement de la peinture et des pinceaux.

    Vous devez avoir un grand vécu ou posséder un âme passablement riche pour rendre si bien les émotions qui habitent vos créations.

  3. Nathalie Roy
    1 octobre 2013 à 11:29

    Quel beau texte, digne de l’artiste. Kim Normandin possède un véritable talent, je dirais même un don. La municipalité de St-Césaire est riche parce que vous y êtes.

  4. caroline courchesne
    30 décembre 2012 à 21:46

    Bonjour Kim,

    J’aimerais savoir si tu donnes encore des courts, et si tu en donnes aux enfants de 5 ans.

    merci
    Joyeuses fêtes

  5. Labonté Sylvie
    20 avril 2012 à 09:07

    Quel bel article sur toi KIM.. Et je partage les
    opinions de tes élèves….On gagne à te connaître
    Il y a toujours quelqu’un sur notre route qui nous
    marque profondément pour toi c’est soeur Fortin…
    Elle devait être spéciale…Tu lui rends hommage aujourd’hui avec tes oeuvres. Elle doit être tellement fière de toi…

  6. Françoise Guertin Lachance
    18 avril 2012 à 12:29

    Déjà 8 années de travail avec Kim j’ai adoré peindre chez elle elle a un talent fou et nous en profitons amplement Merci à mon super prof Kim continu tu es sur la bonne voie

  7. Danielle Lanoue
    14 avril 2012 à 11:18

    En effet, un très bel article, qui te reflète bien. Bravo, ta vie resplendit

  8. 11 avril 2012 à 20:29

    Bravo Kim, tu inspire à tous ceux et celles qui ont le plaisir de te connaître une grande fierté. Merci pour ce que tu es. Encore Bravo!

  9. Diane Brodeur
    10 avril 2012 à 19:02

    Et dire que je suis une de celles qui profitent du talent de cette superbe et généreuse fille ! Merci Kim xxx

    • Réjeanne Guertin
      10 avril 2012 à 20:32

      Dès que j’ai croisé son regard a notre première rencontre j’ai constaté tout le talent que Kim possédait. De sa grande générosité elle m’a appris le plaisir de créer et d’y ajouter de la couleur.
      il y a de cela tout près de 10 ans. Merci pour ta patience, ta joie, et du partage de ton talent.
      Une élève qui te souhaite tout le succès que tu mérite.

Laisser un commentaire à Paule Carrier

Archives