5 défis relevés avec brio par ConfortMédic

En 2008, Alexandre et Luc Forand font l’acquisition d’AQUAelectronik Technologies inc., une entreprise de Saint-Césaire spécialisée dans la fabrication d’équipements de transfert et de soins d’hygiène pour les personnes en perte d’autonomie. Voici les 5 défis auxquels ils ont fait face… et les moyens qu’ils ont utilisés pour les relever.

Par Julie Chaumont

1. S’approprier une entreprise existante
Ça faisait déjà plusieurs années que les Forand étaient à la recherche de l’idée de génie ou de l’occasion en or pour se lancer en affaires. Diplômé de l’Université de Sherbrooke en génie mécanique, Alexandre a toujours eu la fibre entrepreneuriale. Même chose pour son père qui, en plus de ses nombreuses années à l’emploi d’Hydro-Québec, est propriétaire d’immeubles et président du conseil d’administration de la Caisse populaire Desjardins de Saint-Césaire.

C’est sur Internet qu’ils trouvent la perle rare : « on faisait des recherches quand on est tombé sur la description de l’entreprise AQUAelectronik Technologies, sur le site Acquizition.biz. En plus d’avoir un bon potentiel de développement, nous avons eu l’heureuse surprise de découvrir que c’était situé à Saint-Césaire, notre ville de résidence », raconte Alexandre.

À sa naissance, en 1990, AQUAelectronik Technologies mettait sur le marché la première baignoire à hauteur variable. Jusqu’en 2008, les produits offerts incluaient des lève-personnes, des chaises de bain, une civière-douche, des consoles de douche murales, des éviers de brossage et des contrôleurs électroniques de douche et d’urinoir. Un nom de compagnie faisant référence à l’eau était alors tout indiqué. Lorsque les Forand ont repris les rênes de l’entreprise, ils ont peu à peu abandonné la production de contrôleurs électroniques de douche et d’urinoir. En oeuvrant strictement dans les équipements médicaux et les soins d’hygiène des personnes en perte d’autonomie, un nouveau nom d’entreprise était de mise. En 2011, AQUAelectronik Technologies devient ConfortMédic.

Notre force, c’est de faire du sur mesure, des adaptations et des modifications. Nous développons de nouveaux produits, de nouvelles solutions.

2. Élargir la gamme de produits
Le dynamique duo père-fils, désireux de faire grandir son « bébé », avait besoin d’une aide financière pour mener à bien ses différents projets. Le Fonds jeunes promoteurs offert par le CLD lui a donné un bon coup de pouce. Quelques formations offertes par Emploi Québec ont également été bénéfiques. Par-dessus tout, les associés ont su s’entourer de bonnes personnes à l’interne et à l’étranger. «Nous avons développé un partenariat avec une entreprise allemande qui fait la même chose que nous. Nous leur achetons une partie de leurs produits, que nous complétons ici », explique Alexandre. Cet ingénieux partenariat a permis aux Forand d’élargir rapidement leur gamme de produits et de garder le plein contrôle sur leur production.

ConfortMédic fait également du développement à l’interne. « Notre force, c’est de faire du sur mesure, des adaptations et des modifications. Nous développons de nouveaux produits, de nouvelles solutions », affirme Alexandre. Les demandes des clients sont donc toujours bien reçues.

À ce jour, l’entreprise de Saint-Césaire offre une gamme de 25 équipements médicaux spécialisés et dessert plus de 250 résidences privées, plus de 80 établissements de réadaptation, 9 maisons de soins palliatifs, plus de 50 CSSS et environ 225 de leurs établissements affiliés (CHSLD, CH, hôpitaux, etc.). Son chiffre d’affaire dépasse le 2,5 millions de dollars.

3. Réaménager les lieux
Qui dit développement de produits dit besoin d’espace. Au moment de l’achat, AQUAelectronik Technologies se trouvait dans un bâtiment en location. Un déménagement était nécessaire à l’expansion de l’entreprise. Les Forand ont donc acheté une bâtisse de 30 000 pi2 qu’ils ont aménagée selon leurs besoins : différents locaux nécessaires à la gestion et à la production et création d’une salle de montre.

4. Développer les ventes
Il y avait un manque criant d’effort et d’investissements au niveau des ventes lorsqu’Alexandre et Luc ont pris possession d’AQUAelectronik. Les associés ont donc mis les bouchées doubles pour pallier à la situation : création d’un site Web, rédaction de documentation, traduction de la paperasse en anglais et embauche d’un vendeur. « On ne s’adresse pas à Monsieur et Madame tout le monde, mais plutôt à des acheteurs dans le milieu de la santé ou à des propriétaires de résidences de personnes âgées. Nos clients ont besoin de savoir qu’ils font affaire avec des gens d’expérience, en qui ils peuvent avoir confiance », résume Alexandre.

5. Travailler en famille
Il faut une famille tissée serrée pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Même si Alexandre et Luc sont les deux seuls membres de la famille à travailler à temps plein chez ConfortMédic, la mère, les trois sœurs et les deux frères sont actionnaires dans l’entreprise et sont impliqués dans toutes les décisions. « Nous tenons des réunions deux fois par année et tout le monde a son importance, son mot à dire », dit Alexandre.

 

Pour les 5 prochaines années…
« Nous voulons sortir du Québec, distribuer nos produits en Ontario, dans les Maritimes, puis le reste du Canada », révèle Alexandre. Les ventes ont d’ailleurs déjà commencé dans les provinces Maritimes. Par la suite, bien sûr, l’entreprise entend séduire les États-Unis. On s’en reparle dans 5 ans!

 

1 réponse à “5 défis relevés avec brio par ConfortMédic”

  1. 12 mai 2015 à 08:44

    Bon matin,

    Je crois que la compagnie Voltage peut facilement réduire vos coûts de production avec sa filiale asiatique.

    Pour des composantes qui feront partie de votre produit final.

    Merci de consulter notre site web. Je suis tout prêt bonne journée
    514-983-1258

Laisser un commentaire

Archives