« Moi, j’achète local » : une plateforme Web qui séduit commerçants et résidents


Lancé le 15 mai dernier, le programme « Moi, j’achète local » fait la promotion de l’importance d’acheter localement. Pour les résidents, c’est l’opportunité d’obtenir des rabais et privilèges dans les commerces de la région alors que pour les commerçants, c’est l’opportunité de faire la promotion de leur entreprise à peu de frais en utilisant les nouvelles technologies.


Par Julie Chaumont

Exclusif aux résidents et commerçants des municipalités de Marieville, Rougemont, Saint-Césaire et Sainte-Angèle-de-Monnoir, le programme « Moi, j’achète local » est une initiative de la Chambre de Commerce au Cœur de la Montérégie, financée en partie par le Pacte rural de la MRC de Rouville. Par le biais d’une plateforme Web, commerçants et résidents bénéficient des nombreux avantages de l’achat local.

Pour les commerçants, ce programme permet de faire la promotion de leur entreprise par le biais d’une multitude d’outils Web disponibles à peu de frais, dont la visibilité sur le site « Moi, j’achète local » et l’envoi de publicité par courriel aux membres, tous des résidents de la région. Les commerçants membres du programme bénéficient également de la publicité indirecte faite par le biais des journaux et de publications diverses, en plus d’avoir accès à plusieurs services à faible coût, dont la conception d’un site Internet pour leur entreprise, une visite virtuelle de leur commerce, une vidéo publicitaire, etc. Pour profiter de ces avantages, les commerçants doivent être membres de la Chambre de Commerce (150 $ pour les entreprises de cinq employés et moins), débourser 100 $ et offrir un rabais ou privilège de leur choix aux résidents membres.

Pour les résidents, l’adhésion au programme « Moi, j’achète local » est gratuite et permet de maximiser les économies en profitant d’une foule de rabais et privilèges dans les commerces de la région. Il suffit de s’inscrire au www.moijachetelocal.com afin de recevoir sa carte de membre personnalisée, qui doit être présentée afin de profiter de ces offres exclusives. Périodiquement, les membres reçoivent un courriel les informant de certaines promotions à ne pas manquer. De plus, grâce au moteur de recherche « Trouvez de tout près de chez-vous », ceux-ci trouvent rapidement une entreprise de leur entourage qui peut répondre à leurs besoins.

Nous voulons que le site Web du programme « Moi, j’achète local » devienne un incontournable dans le processus d’achat des gens de la région.

Profiter de l’achat local en tout temps
Au cours des dernières années, plusieurs commerçants avaient délaissé la Chambre de Commerce au Cœur de la Montérégie, n’y voyant plus les avantages d’y être membres. Pour remédier à la situation, les administrateurs de la Chambre étaient à la recherche d’une solution. C’est à ce moment que Steve Bourdeau a eu l’idée de créer un programme en lien avec l’achat local et les nouvelles technologies. Est alors né « Moi, j’achète local ».

« À la Chambre, on voyait que c’était important que les commerçants fassent de plus en plus la promotion de leur entreprise parce qu’il y avait beaucoup de fuite de capitaux », affirme Monsieur Bourdeau. Selon lui, notre rythme de vie effréné nous pousse à faire nos achats dans les magasins à grande surface ou sur Internet, au détriment des commerces de chez-nous. « Que ce soit pour la conservation des services de proximité ou la perpétuation de centaines d’emplois essentiels à l’économie locale, l’importance d’acheter localement ne fait aucun doute » souligne l’administrateur de la Chambre.

Quelques initiatives avaient déjà vu le jour par le passé; concours, cahier de coupons rabais, etc. Cette fois-ci, la Chambre était à la recherche d’une solution permanente, un programme qui permettrait, autant pour les commerçants que pour les résidents, de tirer profit de l’achat local. Steve Bourdeau, par le biais de son entreprise FSB Innovation Web, a donc créé la plate-forme Web « Moi, j’achète local ».

Un succès retentissant
Au départ, la Chambre de Commerce au Cœur de la Montérégie s’était fixé comme objectif annuel de compter 80 commerçants et 3 000 résidents membres du programme. Six mois après l’implantation de celui-ci, elle compte plus de 126 commerçants et un peu moins de 2 000 résidents membres. Un vif succès! De plus, le programme a été récipiendaire de la pomme de verre 2013 (Prix remis dans le cadre de la Cuvée entrepreneuriale du CLD) et commence à susciter l’intérêt dans les municipalités avoisinantes.

En 2014, plusieurs nouveautés attendent les membres du programme. « Nous voulons que le site Web du programme « Moi, j’achète local » devienne un incontournable dans le processus d’achat des gens de la région », souligne Monsieur Bourdeau. La location d’une boutique en ligne sera donc mise de l’avant afin de permettre le commerce électronique.

Vous n’êtes pas encore membre? Qu’attendez-vous pour le devenir?

 

Laisser un commentaire

Archives