Jean-François Lussier : le jeune agriculteur de demain

Travailler en agriculture est un défi en soi. Avec toutes les connaissances nécessaires, une température québécoise capricieuse et des pressions sur les prix toujours intenses, il faut être fait fort pour se lancer en affaires dans ce secteur. Il faut donc lever notre chapeau aux jeunes agriculteurs qui se lancent un défi [de taille] supplémentaire : prendre la relève d’une entreprise agricole.

C’est le cas de Jean-François Lussier qui a fait l’acquisition de la Ferme Magenta à Ange-Gardien. Son entreprise se spécialise dans la production laitière. Monsieur Lussier cultive aussi une production végétale afin de combler l’autonomie alimentaire de son troupeau de vaches.

Des projets novateurs

Quand Jean-François Lussier est devenu propriétaire de la ferme Magenta, il est arrivé avec un désir de changement et une toute nouvelle vision des affaires. Il avait ainsi l’ambition de vouloir relever des défis et de chercher à faire de sa passion un milieu agricole prolifique et plus prospère.

D’abord confronter à une problématique lors du déplacement d’une de ses vaches pour lui prodiguer des soins, Jean-François  a cherché à innover en créant un immobilisateur de pattes portatif (l’IPP). Ainsi, il venait de créer un outil stable et léger lui permettant de travailler efficacement, sans risque de blessure. Grâce à cette innovation améliorant la sécurité à la ferme, Jean-François Lussier a remporté une bourse de la CSST offerte en collaboration avec l’Union des producteurs agricoles.

Mais là ne s’arrêtaient pas les ambitions du nouveau jeune promoteur! Dans le but de couvrir tous les secteurs de production de l’entreprise, Jean-François  avait l’intention de mettre sur pied un système permettant de valoriser la production de fumier solide des vaches. Il s’est donc affairé à construire un système de compostage en continu des fumiers de bovins laitiers et des résidus verts (principalement des feuilles mortes). Ce système permet de diminuer de moitié le volume à épandre.

Je suis la deuxième installation de compostage en continu en fonction dans la province.

Pour Jean-François Lussier, un second défi venait d’être lancé! Il se devait alors de démontrer que le compostage en continu représente une alternative valable et avantageuse par rapport aux pratiques d’entreposages conventionnelles, tant au point de vue économique et agronomique qu’environnemental!

Une bourse qui arrive à point

Le CLD au Cœur de la Montérégie offre, depuis 2010, une bourse d’accompagnement à la relève agricole dans la MRC de Rouville. Ce Fonds d’aide est géré sous la forme d’une bourse de 10 000 $ remise à un jeune entrepreneur agricole âgé de moins de 35 ans. Pour être admissible, celui-ci doit être en voie de devenir propriétaire, en partie ou en totalité, d’une entreprise agricole. L’argent obtenu sert à défrayer des coûts relatifs à des services-conseils, des expertises professionnelles ainsi que des activités de formation et de développement de compétences. Jean-François Lussier fut le récipiendaire de la toute première édition de la bourse d’accompagnement à la relève agricole dans Rouville. Cette aide financière arrivait juste à temps pour l’accompagner dans le développement et la mise en chantier de ce projet.

Jean-François Lussier a ainsi réalisé avec succès ses projets agricoles, il élève deux adorables petites filles et il trouve du temps pour s’impliquer dans sa communauté. Quels sont les nouveaux défis qu’ils l’attendent en 2013 ? Il n’y a pas de doute, ce dernier saura en trouver à la taille de ses ambitions!

1 réponse à “Jean-François Lussier : le jeune agriculteur de demain”

  1. 13 janvier 2013 à 14:19

    Salut J-F!
    Si jamais t’as besoin d’un coup de main pour un de tes projets, gêne toi pas pour me contacter, ca me ferait plaisir de t’aider!
    450-531-1334

Laisser un commentaire

Archives