Mondial des cidres de glace : l’incontournable rendez-vous hivernal!

Depuis près de quatre ans, le Mondial des cidres de glace de Rougemont se taille une place enviable sur l’échiquier des événements hivernaux d’envergure au Québec. En effet, plus de 12 000 amateurs de cidre de glace se sont donné rendez-vous en février dernier pour déguster ce sublime élixir, et ce, dans une ambiance rafraîchissante à souhait!

Il faut dire que les organisateurs de l’événement, Francis Lavoie du vignoble et cidrerie De Lavoie, Michel Jodoin de la cidrerie du même nom et Robert McKeown des cidreries Domaine Leduc-Piedimonte et McKeown, ont tout mis en place pour que les visiteurs aient du plaisir tant à déguster, à manger qu’à discuter lors de leur visite à Rougemont.

À l’origine, le trio s’est inspiré du festival du vin de glace qui a lieu annuellement à Niagara Falls. « Toutefois, l’envie de célébrer et de promouvoir un produit d’ici – le cidre de glace – a permis de créer un événement qui nous ressemble », affirme Francis Lavoie, président de l’événement. Ainsi, seul l’hiver québécois permet à la pomme de geler de façon naturelle afin de donner naissance au cidre de glace, qui nécessite de quatre à cinq fois plus de pommes que la plupart des autres cidres.

Au Québec, une cinquantaine de producteurs séduisent les épicuriens, qui apprécient de plus en plus ce délicieux nectar. À preuve, en 2009, la SAQ a enregistré plus de 8 millions de dollars de ventes de cidre de glace. Pas étonnant que la société d’État soit si fière de s’associer au Mondial des cidres de glace!

Une célébration hivernale réputée

En février 2010, plus de 12 000 amateurs de cidre de glace sont venus à la rencontre de dizaines d’exposants, tous plus loquaces les uns que les autres, réunis sous un vaste chapiteau dans une atmosphère carnavalesque.

Chaque visiteur reçoit un verre de dégustation en verre et non en carton. Pour nous, c’est doublement intéressant, car on diminue les déchets en n’utilisant pas de gobelets jetables et les festivaliers repartent avec un souvenir

Chaque cidrerie offre ses merveilles gelées au cœur d’un bar de glace ciselé par un artisan sculpteur, rehaussé par des lumières colorées. Le ciel étoilé offre également aux visiteurs le traditionnel feu d’artifice qui lance les festivités le premier soir de l’événement.

En plus du chapiteau des bars de glace, les visiteurs ont l’occasion de découvrir différents produits agroalimentaires régionaux et de se réchauffer un brin avant de retourner déguster la variété impressionnante de cidres de glace.

Pour la 4e édition du Mondial des cidres de glace, qui aura lieu le week-end de la Saint-Valentin, soit les 11, 12 et 13 février 2011, les organisateurs de l’événement espèrent attirer encore plus de visiteurs par une offre améliorée et huit exposants de plus. Mais cette célébration du cidre n’est pas le seul objectif des organisateurs, qui désirent aller encore plus loin.

… et un événement écoresponsable!

Un événement réussi peut – et doit  –  intégrer diverses mesures écoresponsables. Au Mondial des cidres de glace, les responsables se sont donnés comme mission de diminuer l’empreinte écologique de l’événement : « Chaque visiteur reçoit un verre de dégustation en verre et non en carton. Pour nous, c’est doublement intéressant, car on diminue les déchets en n’utilisant pas de gobelets jetables et les festivaliers repartent avec un souvenir », affirme Francis Lavoie. Le but? S’assurer que les exposants laissent le moins de traces possible de leur passage une fois le festival terminé. Et il semble que tous le font de bon cœur, se réjouit-il.

Selon Odette Côté, coordonnatrice de l’événement, les initiatives environnementales prendront du galon au cours des prochaines années : « Nous voudrions atteindre un objectif de « Zéro déchets » sur le site. Toutefois, cela doit se réaliser de pair avec le respect d’autres règlements ainsi que des règles d’hygiène et d’emballage du MAPAQ, par exemple. Nous sommes tous pour la vertu, mais notre responsabilité porte sur l’ensemble des domaines qui régissent le Mondial des cidres de glace », explique-t-elle. Déjà, les organisateurs ont discuté avec des responsables de la municipalité de Rougemont et de la MRC de Rouville afin de trouver des solutions de récupération plus efficaces encore, qui pourraient même être utiles à d’autres événements du genre sur le territoire.

Enfin, le Mondial tient à augmenter les répercussions positives de l’événement en encourageant les producteurs d’ici. D’ailleurs, les produits agroalimentaires proviennent exclusivement du terroir québécois, dont bon nombre d’entre eux proviennent de la Montérégie.

Joignons donc l’utile à l’agréable en se délectant des chocolats, du foie gras, des fromages et d’autres délices issus du terroir et du savoir-faire des artisans de la Montérégie!


1 réponse à “Mondial des cidres de glace : l’incontournable rendez-vous hivernal!”

Laisser un commentaire

Archives