L’entreprise « verte », un aimant pour l’embauche?

Par Chantal Dauray, Concerta Communications

www.concertacom.com

La tendance des consommateurs à accorder leur pouvoir d’achat aux entreprises socialement responsables investit désormais la sphère du recrutement. Un environnement de travail « vert » pourrait bientôt devenir un critère de choix important pour les candidats qui « magasinent » leur employeur selon les valeurs de ce dernier. Conseils pour « verdir » efficacement.

Selon un sondage mené par les Services Kelly, une firme spécialisée en services de gestion des effectifs, les politiques éthiques et environnementales exercent un attrait si puissant que 53 % des répondants au sondage se sont dits prêts à accepter un poste de moindre importance ou une réduction de salaire pour faire partie de l’équipe d’une compagnie « qui fait preuve d’une forte conscience environnementale et communautaire ».

Esther Dormagen, présidente-fondatrice d’OptimRessources, le confirme : « Dans un marché du travail compétitif, les employeurs cherchent en permanence de nouvelles façons de mobiliser leurs employés et de les fidéliser. Or, les plus jeunes générations n’hésiteront pas à quitter leur entreprise si ses valeurs et ses comportements sont en conflit avec les leurs. »

Toutefois, avant de communiquer haut et fort votre vision en matière de développement durable, faites d’abord votre examen de conscience. Revoyez vos politiques, vos pratiques et vos achats et assurez-vous que vos actes sont cohérents avec vos propos. Donnez des exemples concrets de la manière dont ces valeurs se traduisent au quotidien, au-delà de la belle philosophie énoncée sur votre site Internet. Car les employés ne sont pas dupes. Comme on l’entend souvent, les « bottines doivent suivre les babines »…

Créez un « comité vert »

Vous constatez certains écarts et désirez aller plus loin? La mise sur pied d’un « comité vert » peut grandement motiver les troupes! C’est ce qu’a constaté l’hôtel Sofitel Montréal, récipiendaire d’un Défi Meilleur Employeur, en prêtant l’oreille à la suggestion des femmes de chambre de recycler les bouteilles de plastique.

En plus d’une réduction de l’empreinte écologique, on constate également une amélioration de l’esprit d’équipe, de la productivité et de la fierté envers l’organisation. C’est prouvé : des employés plus motivés travaillent mieux et contribuent à améliorer l’image de marque de leur employeur. Quelques idées sur lesquelles « brainstormer » en équipe :

  • Les petits gestes qui vont de soi… Par exemple, le recyclage du papier (pourquoi pas imprimer recto verso ou en faire d’abord des tablettes?) ou les tasses à café plutôt que les gobelets de styromousse (une idée pour les petits groupes : amener la p’tite nouvelle dans un café céramique pour peindre sa propre tasse en guide d’activité de bienvenue). Vous trouverez des idées sur le site grand public de Cascades.
  • Optez si possible pour des fournisseurs « verts », que ce soit pour vos fournitures de bureau, vos produits d’entretien ménager, l’organisation de vos événements, etc. Voyez quelques idées mises de l’avant par le Mondial des cidres de glace.
  • Des employés transportés! Mettez en place du covoiturage, installez des espaces de stationnement pour les vélos (certaines compagnies prévoient même une douche!), remboursez les billets d’autobus, compensez les émissions de carbone lors des voyages d’affaires, etc.
  • Un peu plus haut, un peu plus loin… Si vous réaménagez vos bureaux, privilégiez des matériaux durables et non polluants et un éclairage naturel, assurez une ventilation efficace, réduisez votre consommation d’énergie, etc. Lors du lancement de nouveaux produits, invitez votre chef de projet à se renseigner sur les services d’écoconception mis de l’avant par l’Institut de développement de produits.

Au besoin, faites-vous accompagner dans votre démarche de développement durable, en vous inspirant des réalisations d’autres organisations ou en consultant des professionnels comme ceux d’Optim Ressources, qui propose une méthodologie appelée La boîte à outils DD adaptée aux organisations de petite ou moyenne taille.

Exemples de guides du bureau vert

Pour s’inspirer :

Homme d’affaires malgré moi – Confessions d’un alter-entrepreneur, de Yvon Chouinard, fondateur de Patagonia, qui s’illustre par ses pratiques environnementales et sociales.

Concerta Communications, créateurs de liens, propose des plumes colorées et des idées adaptées à l’ADN de votre culture d’entreprise pour mieux communiquer avec vos employés, tatouer le sentiment d’appartenance et recruter ceux avec qui le « fit culturel » est bon.

Laisser un commentaire

Archives