C. Provost Excavation : une machinerie unique au Québec

Par Julie Chaumont

Il y a 5 ans…
Ça faisait 21 ans que Claude Provost était opérateur de pelle lorsqu’il a décidé, sur un coup de tête, de lancer son entreprise. « Lors d’un voyage en Ohio, j’ai visité une usine qui fabrique des Gradall, des pelles excavatrices sur roues munies d’un bras télescopique. Je n’avais ni l’intention, ni les moyens d’acheter quoi que ce soit, mais le propriétaire de l’endroit m’a proposé un prix tellement bon pour l’achat d’une machine que je n’ai pu refuser », raconte-t-il.

J’ai toujours demandé à mes clients de me spécifier leurs besoins particuliers afin que je puisse y répondre, même si cela impliquait de fabriquer moi-même certaines pièces de machinerie.

De retour au pays avec le désir de créer sa propre entreprise, Monsieur Provost part à la recherche de ressources financières. Comme il travaillait déjà à son compte, l’été pour un entrepreneur et l’hiver pour des cultivateurs, il avait déjà fait son plan d’affaires et dressé une liste de clients potentiels. « Le plus difficile, dans le démarrage de mon entreprise, a été de trouver les fonds nécessaires pour acheter mon Gradall, qui vaut un demi-million de dollars », révèle-t-il. C’est à ce moment qu’il fait appel au CLD Au Cœur de la Montérégie. Par le biais du Fonds Jeunes promoteurs, il reçoit une bourse de 5 000 $. « Le CLD m’a permis d’acheter de l’équipement spécialisé pour ma machine, ce qui m’a donné l’occasion d’être plus compétitif et d’aller chercher de nouveaux clients » précise l’entrepreneur.

Grâce à son Gradall XL 4100 II muni d’une pelle télescopique à deux cabines, Claude Provost peut effectuer une foule de travaux pratiques : nettoyage de ponceaux, de garde-fous, de fossés, broyage forestier, pose de poteaux, etc. Il se spécialise dans ces travaux divers pour les municipalités, le génie civil et la voirie. Rapidement, il attire des clients importants, dont Hydro-Québec, Genivar et Parcs Canada. Il n’y a pas à dire : les affaires vont bien!

 

En fait, les affaires de C. Provost Excavation Inc. vont si bien que, pour répondre à la demande de ses clients, l’entrepreneur et opérateur de pelle crée une nouvelle compagnie : Expente Inc. Sous ce nouveau nom, Monsieur Provost opère une pelle araignée permettant d’aller dans les environnements difficiles d’accès, autant en milieu urbain que forestier ou maritime. « J’ai toujours demandé à mes clients de me spécifier leurs besoins particuliers afin que je puisse y répondre, même si cela impliquait de fabriquer moi-même certaines pièces de machinerie » affirme ce dernier. C’est avec cette approche qu’il a réussi à se bâtir une clientèle et à se démarquer de la compétition.

En ce moment…
Depuis le début de l’année 2014, le milieu de la construction se porte moins bien; les travaux de la Commission Charbonneau y étant pour beaucoup. « Les temps sont difficiles pour tout le monde et certains baissent leur prix afin d’être plus compétitifs. C’est quelque chose que je ne veux pas et ne peux pas me permettre », avance-t-il.

Le propriétaire de C. Provost Excavation et de Expente sait que ses tarifs sont plus élevés, mais affirme que son travail en vaut le prix. « Au Québec, on est deux ou trois à avoir une pelle araignée et il n’y en pas une qui est mieux équipée que la mienne. Je peux faire n’importe quoi et je peux aller n’importe où. Je charge peut-être plus cher, mais je travaille plus vite. Au bout du compte, mes clients sont gagnants », explique-t-il.  De plus, le Gradall de Monsieur Provost n’abîme pas l’asphalte comme le font les chenilles d’une pelle conventionnelle. L’essayer, c’est l’adopter!

Pour les 5 prochaines années…
Évidemment, Claude Provost souhaite que le milieu de la construction reprenne du poil de la bête dans les prochaines années. Ses machines sont encore en très bon état et ne nécessiteront pas d’investissements majeurs pour au moins les cinq prochaines années, lui permettant d’offrir des services de qualité irréprochable à ses clients… anciens et nouveaux!

 

Laisser un commentaire

Archives