Vous avez un projet? La Politique nationale de la ruralité peut vous aider

Travailler pour faire en sorte que l’environnement de vie s’améliore. Voilà ce que fait le Pacte rural depuis 2002 en offrant le support et l’aide aux collectivités afin que des projets structurants émanent des communautés et deviennent des leviers dans le milieu; de beaux exemples de réussites à suivre.

Pour créer des conditions propices au développement

Cela fait maintenant 10 ans que le Pacte rural soutient financièrement des projets pour les communautés rurales de la MRC de Rouville, comme ailleurs au Québec.   En dehors de l’enveloppe de subvention qu’il représente, peu de gens savent que le Pacte rural fait parti d’un ensemble de mesures inscrites dans la Politique nationale de la ruralité (PNR). Mise de l’avant par le gouvernement québécois, la PNR est un modèle tout à fait innovant qui s’ouvre à un nouveau mode de gouvernance et de partenariat entre le gouvernement et les communautés rurales.

En effet, la PNR est considérée comme étant la première politique gouvernementale décentralisée au Québec.  Cela signifie que les responsabilités qui découlent de la mesure de soutien au développement des communautés passent directement entre les mains de nos élus locaux.  Le gouvernement donne toute la flexibilité aux communautés de définir quels sont leurs besoins et de décider ensemble, tout en respectant le cadre de la PNR, quelles initiatives seront soutenues financièrement par la subvention du Pacte rural.

Cette nouvelle approche qui laisse toute la place aux acteurs locaux a attiré récemment au Québec une délégation de  l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) dont la mission est de promouvoir les politiques qui amélioreront le bien-être économique et social partout dans le monde.  L’OCDE cite maintenant la PNR comme une approche globale et rassembleuse qui connaît des résultats importants en matière de développement rural.

Les « Wows » du Pacte rural

Cette reconnaissance internationale rend hommage autant à Solidarité rurale du Québec et à ses membres qui, depuis 1991, ont été à la base de la venue de cette politique, mais aussi aux artisans, aux bénévoles et aux leaders de chacun des milieux qui se démènent quotidiennement pour faire de leur milieu de vie un endroit accueillant et de qualité.  À leur tour, ses acteurs en ont mobilisé d’autres pour ainsi voir naître des projets qui ont dynamisé nos milieux à différents degrés d’intensité.

Centre d’Interprétation des Énergies Renouvelables

Depuis 2002, le territoire de la MRC de Rouville a été témoin de plusieurs de ces initiatives.  Parmi celles-ci, il y a le projet du Centre d’Interprétation des Énergies Renouvelables (CIER) de la Fondation Jeunesse Richelieu. Par son leadership, un parent d’élèves de l’école primaire de Richelieu a mobilisé toute une communauté pour réaliser un projet unique et porteur permettant d’améliorer la cour d’école.  Le CIER continue encore aujourd’hui de rayonner partout en province comme ailleurs dans le monde.

Il y a aussi le projet de Familles pro études qui a été initié par le directeur de l’école secondaire Paul-Germain-Ostiguy à Saint-Césaire, Paul-André Boudreau.  Ce dernier est resté perplexe devant le taux important du décrochage scolaire sur le territoire, une problématique qui dépasse les responsabilités même de l’école.  Il prît alors son bâton de pèlerin en répétant un vieil adage africain « qu’il faut tout un village pour élever un enfant ».  C’est ainsi qu’une communauté s’est peu à peu mobilisée pour contrer ce fléau du décrochage scolaire.  Le projet fait figure de modèle pour les autres écoles qui désirent agir maintenant sur cette problématique.

Bien entendu, il n’est pas nécessaire d’amorcer un mouvement de masse pour bénéficier du Pacte rural.  Tout projet qui touche la communauté et dont le besoin a été exprimé par le milieu est recevable.  C’est ainsi qu’au fil des ans, le CLD au Cœur de la Montérégie a pu accompagner une multitude de promoteurs qui œuvrent sur le territoire de la MRC de Rouville.  À ce jour, c’est plus de 70 projets, petits comme grands, des projets à différentes échelles, aussi variés que colorés, qui ont contribué à leur façon à répondre à un besoin du milieu en plus d’avoir contribué à tisser des liens dans la communauté.

Un 7e appel de projets

Le CLD au Cœur de la Montérégie et la MRC de Rouville lancent donc le septième appel de projets de l’édition 2007-2014 du pacte rural.  Tous les promoteurs du milieu communautaire ou municipal qui souhaitent développer un projet pour la ou les communautés de la MRC de Rouville bénéficient de l’aide d’une ressource pour les accompagner dans leur démarche.  Renseignez-vous auprès du CLD au Cœur de la Montérégie pour en connaître davantage sur le Pacte rural, et pour savoir comment vous pouvez être accompagné pour faire cheminer votre projet.

Le Pacte rural est là pour vous. N’hésitez pas à soumettre votre idée!

Laisser un commentaire

Archives