L’érable: plus qu’une tradition

« Se sucrer le bec », ça vous dit quelque chose? La tradition québécoise veut qu’au printemps on se rassemble autour d’une grande table pour savourer ce délicieux produit qu’est le sirop d’érable. Les dents sucrées, les gourmands et les gourmets sont  donc conviés au Cœur de la Montérégie pour se rassasier et passer une agréable journée en famille, entres amis, ou même en couple!

Il vous suffit d’enfiler votre manteau et vos bottes pour ensuite vous rendre chez l’un des acériculteurs de la région et découvrir les mille et une possibilités que vous offre la sève d’érable.  En discutant avec eux, vous en apprendrez davantage sur la production et la complexité de la transformation de l’eau d’érable.

Pour ceux et celles qui veulent profiter du grand air, du côté de Rougemont, Tartopom, une entreprise familiale, accueille les groupes de 4 à 30 personnes sur réservation. En plus du repas traditionnel, une visite de la bouilloire, de la tire sur la neige ainsi qu’un accès au sentier d’interprétation de l’érablière vous seront proposés… bref, vous en aurez pour la journée!

Pour les fins palais, il y a aussi des restaurants qui vous offrent un menu raffiné à base de sirop d’érable, tel est le cas des Quatre feuilles situé à Rougemont. Vous aurez le choix entre divers mets tels que le saumon mariné à l’érable, la volaille à la moutarde d’érable ou encore le porc à l’orange et sirop d’érable. Un choix végétarien est même proposé!

Finalement, les nouveaux propriétaires du Verger Johanne et Vincent vous proposent une petite nouveauté sucrée : la mousse glacée à l’érable! Vous pourrez aussi vous laisser tenter par leur tarte folie à l’érable ou encore celle aux pacanes et sirop d’érable. Vous en avez l’eau à la bouche n’est-ce pas?

Que vous optiez pour le fameux menu traditionnel ou simplement pour vous procurer vos sucreries préférées,  le Cœur de la Montérégie vous invite à ce rituel saisonnier qu’est le temps des sucres!

Saviez-vous d’ailleurs, qu’au Québec, le temps des sucres représente plus qu’une tradition…

  • Les acériculteurs québécois occupent la première place au monde comme producteurs de sirop d’érable avec 71% de la production mondiale en 2008;
  • En 2007, le Québec a exporté 96% de sa récolte vers 48 pays;
  • Le Québec fournit les 2/3 de la production mondiale de sirop d’érable. Le tiers restant provient du nord de l’Ontario et des États-Unis plus précisément de l’État de New York et du Vermont;
  • Un érable peut donner 60 à 160 litres de sève par saison tout dépendant des conditions climatiques;
  • Il faut en moyenne entre 35 et 40 litres d’eau d’érable pour produire 1 litre de sirop.

Laisser un commentaire

Archives

Partenaires