Dean Thomson, maire de Saint-Paul-d’Abbotsford À la tête d’un village international!

Rédigé par Guylaine Lebel.

Dean Tompson, maire de la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford, préconise la paix. Celle à l’intérieur de ses activités municipales, mais également celle des citoyens de cette ville de 2 969 âmes. Mais détrompez-vous, paix ne veut pas dire tranquillité. Le dynamique homme d’affaires qui est à la tête de la ville depuis 2009 travaille fort pour son paisible coin de pays.

Celui qui s’affaire en politique municipale, d’abord à titre de conseiller durant 4 ans, puis comme maire depuis 3 ans, veut développer sa ville plus que n’importe qui. Il ne perd jamais de vue que c’est pour la qualité de vie que les citoyens choisissent de vivre à Saint-Paul d’Abbotsford, cette magnifique bourgade située au pied du mont Yamaska. « Les gens qui vivent ici apprécient le cadre enchanteur de la ville et la qualité de vie que l’on y trouve. Il y a des moyens de se développer en leur offrant cela » affirme-t-il.

Très fier d’être passé à travers un long processus permettant à la ville de régler son problème d’alimentation en eau potable, le premier magistrat de la municipalité se réjouit à l’idée de voir les travaux d’infrastructures pour l’alimentation en eau débuter ce printemps : « Après de longs délais, nos problèmes d’eau potable seront enfin réglés cet automne. C’est un pas important dans le développement de notre municipalité ». Il faut dire qu’un projet domiciliaire d’une soixantaine de résidences attendait cette bonne nouvelle avant de se mettre en branle. « Depuis un an, nous offrons à notre population une école primaire internationale. Cela intéresse grandement les jeunes familles qui veulent offrir ce genre de formation à leurs enfants tout en profitant d’un environnement bucolique à deux pas de la ville de Granby. Nous sommes très fiers de pouvoir les accueillir ». Avoir des étudiants qui viennent de l’étranger tout comme d’autres qui affluent d’autres municipalités du territoire crée un effet positif sur la ville.

Propriétaire de l’entreprise Verger Thomson, l’énergique maire trouve toujours le temps de s’investir dans sa vie communautaire. C’est que l’homme de 45 ans, natif de Saint-Paul-d’Abbotsford, est habitué d’être occupé. « C’est une question d’expérience! Depuis le début de ma carrière, je m’implique dans des projets et causes qui me tiennent à cœur », explique celui qui a été président de la fédération des producteurs de pommes du Québec et qui s’est engagé durant de longues années au sein du conseil canadien de l’horticulture. « En 2005, j’ai décidé de lâcher tout cela afin de passer plus de temps avec ma femme et ma fille. Comme la vie municipale m’intéressait, je me suis lancé en politique, croyant que cela serait beaucoup moins demandant. Je me suis bien trompé », lance-t-il à la blague. Sans compter les heures, le maire se dit fier de participer à l’essor de cette ville qu’il adore et dont la famille y est installée depuis 4 générations.

La petite séduction

En septembre dernier, la populaire émission La petite séduction a décidé de faire connaître Saint-Paul-d’Abbotsford au chanteur Marc Hervieux. Durant les trois jours de tournage, mais également durant l’été qui a précédé l’événement, de nombreux citoyens bénévoles ont travaillé fort pour mettre leur ville en valeur. « Au début j’ai pensé à l’excellente visibilité que cette émission pouvait apporter à notre ville, mais j’ai réalisé que l’aventure avait également permis à de nombreux résidents de mieux se connaître et de participer ensemble à un projet commun. Ça été une très belle expérience sur le plan communautaire » affirme-t-il.

C’est en avril que l’émission sera diffusée et que de nombreux téléspectateurs pourront comprendre pourquoi tant de gens adorent Saint-Paul-d’Abbotsford!

 

Portrait de la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford

Située au pied du mont Yamaska, la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford offre un paysage bucolique où le riche patrimoine historique et naturel du milieu se mêle parfaitement au savoir-faire des artisans locaux.  Sans contredit, Saint-Paul-d’Abbotsford  offre une expérience agrotouristique des plus intéressantes à découvrir.

Saint-Paul-d’Abbotsford fait partie de la MRC de Rouville et de la CRÉ Montérégie-Est.

Son histoire

L’établissement de la St. Paul’s Episcopal Church vers 1820 marque le fondement de Saint-Paul-d’Abbotsford. Il a toutefois fallu attendre 35 ans plus tard, soit le 1er juillet 1855, pour que la paroisse soit officiellement constituée. Aujourd’hui, Saint-Paul-d’Abbotsford est reconnue comme étant l’un des berceaux de la communauté anglicane au Québec et au Canada. L’arrivée d’immigrants provenant des îles Britanniques et des États-Unis est à l’origine du rang de la Montagne, que l’on surnomme également le « rang des Anglais ». C’est à cet endroit que se situe un ensemble religieux d’importance (soit les deux petites églises anglicanes) qui est d’ailleurs reconnu comme site culturel et patrimonial par le gouvernement.

Le sol au pourtour du Mont Yamaska s’est avéré parfait pour la plantation de pommiers.  C’est d’ailleurs à Saint-Paul-d’Abbotsford où la Fruit Growers Association of Abbotsford a vu le jour en 1874.  Cette association inspirera, quelque vingt ans plus tard, la fondation de la première Société pomologique et fruitière de la province de Québec. Cet ensemble est donc témoin des origines des pépinières et des vergers qui vont se multiplier en Montérégie à la fin du XIXe siècle.

Pour en savoir davantage sur ces propos.
Source : La municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford et le MCCCF

Une population en progression

Évolution de la population totale de Saint-Paul-d’Abbotsford de 1996 à 2011

1996 2001 2006 2011
Municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford 2 789 2 863 2 824 2 870
MRC de Rouville 30 177 29 980 31 365 35 690

Maire
Thomson, Dean

Conseillers, conseillères
Viens, Jacques; Archambault, René; Marshall, Robert; Pelletier, Pierre; Larochelle, Mario et Ménard, Sylvie.

Adresse
926, rue Principale Est
Saint-Paul-d’Abbotsford, Québec, J0E 1A0

T : 450 379-5408
F : 450 379-9905
Courriel : communications@saintpauldabbotsford.qc.ca
Site Internet: http://www.saintpauldabbotsford.qc.ca/

 

4 réponses à “Dean Thomson, maire de Saint-Paul-d’Abbotsford À la tête d’un village international!”

  1. 30 mars 2014 à 12:51

    Bonjour,
    Comment appelle t-on les habitants de saint paul d’abbotsford?

    Cordialement

    • admin
      31 mars 2014 à 10:39

      Nous les appelons les Abbotsfordiens (iennes).

  2. 9 mars 2012 à 17:15

    La présente est pour vous remercier de bien nous représenté au nom de notre municipalité et de continuer votre bon travail.

    • Roger Paquette
      4 août 2013 à 19:08

      bonjour êtes-vous le Benoit Ménard qui à équiper le tracteur Jonh Deer pour la neige.
      si c’est le cas, félicitation belle job.

Laisser un commentaire

Archives