Innover en développement durable? Cette entreprise le fait!

Une entreprise de notre territoire a fait preuve d’innovation dans ses efforts pour protéger l’environnement. Sa mission est en quelque sorte ancrée au cœur du développement durable. Voici l’histoire d’une entreprise battante qui a parfois dû nager à contre-courant pour faire passer ses idées et innover en développement durable.

ADCOM Construction : des constructions écologiques… préusinées!
Nul doute qu’ADCOM Construction est un précurseur en matière de « construction verte ». Novatrice, l’entreprise offre des structures préusinées dans le domaine de la construction résidentielle, commerciale et industrielle depuis plus de dix ans.

Par conviction, ADCOM Construction a ainsi choisi d’investir dans ce créneau novateur et d’offrir une valeur ajoutée dans le domaine de la construction. L’entreprise peut se targuer d’être une véritable pionnière en matière de préfabrication abordable à haut rendement énergétique. Pourtant, il y a quelques années, les acheteurs se laissaient tirer l’oreille. Au point où Benoît Lussier, l’un des propriétaires, lance à la blague, lors de notre entretien, qu’ADCOM est arrivée sur le marché cinq ans trop tôt! Il faut dire que lorsqu’on se lance dans un chemin moins fréquenté, cela prend beaucoup de foi pour persister et peaufiner sans cesse son produit. ADCOM l’a fait et peut aujourd’hui prétendre avec raison offrir une solution aux consommateurs, à la conscience environnementale aiguisée, de plus en plus nombreux.

Avant-gardiste, l’entreprise est en train de devenir un joueur important en matière de certification LEED, un système de standardisation qui respecte des critères rigoureux en matière de développement durable.

Ce qui distingue encore davantage l’entreprise de Rougemont, c’est la composition entièrement biologique de son produit. En plus de proposer à sa clientèle des murs écologiques construits à base de fibre végétale, le procédé utilisé par ADCOM fournit un rendement énergétique de haute performance. Les facteurs isolants employés par l’entreprise dépassent les normes NOVOCLIMAT. Cette certification permet de réaliser des économies d’au moins 25 % sur les coûts de chauffage et elle garantit plus de confort pour les futurs occupants.

Mais ADCOM a décidé d’aller plus loin encore. Avant-gardiste, l’entreprise est en train de devenir un joueur important en matière de certification LEED, un système de standardisation qui respecte des critères rigoureux en matière de développement durable. En plus de s’attarder à la performance environnementale et économique des bâtiments, la certification LEED tient compte du bien-être des occupants.

À ce jour, huit maisons québécoises sont certifiées LEED et trois d’entre elles comprennent des structures provenant d’ADCOM. L’un des rares écoquartiers du Québec, La Conscience des Forges de Trois-Rivières, propose d’ailleurs une maison modèle qui fait honneur aux produits d’ADCOM Construction.

Enfin, tous les résidus de construction sont recyclés. Les retailles sont récupérées en atelier ou chez différents fournisseurs. Voilà qui est convaincant lorsque l’on sait qu’environ 20 % des déchets non récupérés du Québec sont générés par le secteur CRD (Construction, Rénovation et Démolition).

Confiante en l’avenir, ADCOM Construction s’est créé une niche qui lui a permis de se distinguer des autres. Les structures ADCOM ont des caractéristiques différentes de la construction conventionnelle, telles que la masse thermique, un très bon rendement acoustique, une barrière au feu et aucun pont thermique. Son isolation contribue à protéger l’ossature de bois contre toute forme de moisissure, tout en offrant un bon rendement thermique.

Souhaitons-leur donc une croissance durable, favorisée non seulement par des produits de grande qualité, mais aussi par un prix désormais compétitif qui se compare avantageusement à n’importe quel produit conventionnel comme ceux de Maisons Laprise ou de Maisons Bonneville. Sans contredit, nous avons sur notre territoire une firme visionnaire qui a su palper une tendance et la matérialiser avec des solutions concrètes.

Laisser un commentaire

Archives