La MRC de Rouville a signé un Pacte rural avec … La Fondation pour la conservation du mont Yamaska

Vu de l’espace, les Montérégiennes ressemblent à des îles de verdure dans une mer anthropique.  Une image qui démontre bien comment ces monts sont prisés par les humains, mais aussi par la faune pour qui ils constituent leurs seuls refuges.  Comment préserver l’harmonie faune, flore et humain ou du moins, comment éviter que par l’action de l’Homme, la flore et la faune ne soient davantage menacées ?

Parmi les neuf collines Montérégiennes, il y a celle du mont Yamaska où se trouve à ses pieds la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford.  Les premiers francophones et anglophones s’y sont établis au début du 19e siècle et y ont développé des activités économiques et sociales qui perdurent encore à ce jour.  Le mont Yamaska y est pour beaucoup dans ce développement et afin qu’il conserve ses atouts, un groupe de citoyens ont décidé de créer l’organisme de la Fondation pour la conservation du mont Yamaska.

Fondé en 1991, l’organisme vise à faire connaître l’écosystème et les paysages du mont Yamaska et à encourager des études académiques et scientifiques en ce sens dans le but de sensibiliser le public à sauvegarder l’intégrité de la montagne et de son pourtour.  L’organisme ajoute également un volet historique et patrimonial dans sa mission, car le mont est parsemé de bâtiments architecturaux bien préservés et qui témoignent des premiers établissements permanents liés à la fondation du village de Saint-Paul-d’Abbotsford.

C’est dans cette optique que la Fondation pour la conservation du mont Yamaska a développé un outil d’information et de sensibilisation sous forme de dépliant dans le but de valoriser le mont Yamaska au bénéfice des générations futures.  Le circuit de découverte du mont Yamaska et de son pourtour peint « une véritable île au trésor » et décrit avec justesse les principaux lieux d’intérêts naturels, paysagers, historiques et patrimoniaux aux abords du mont Yamaska.  Pour l’aider à colliger toutes les informations nécessaires, l’organisme a fait appel à une brochette de collaborateurs et de partenaires du milieu, dont Héritage Abbotsford, l’Association des Artisans et du tourisme de Saint-Paul-d’Abbotsford et Nature-Action Québec.

C’est grâce à cette précieuse collaboration entre les acteurs clés du milieu qu’un projet peut prendre forme tout en s’assurant de perdurer dans le temps.  Cette synergie jumelée à la cause du projet a été reconnue par la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford et la MRC de Rouville qui ont décidé d’appuyer financièrement l’organisme de la Fondation pour la conservation du mont Yamaska pour son projet du circuit de découverte du mont Yamaska et de son pourtour via le Fonds du Pacte rural.

Depuis 2007, le Pacte rural de la MRC de Rouville a soutenu 29 projets qui ont mobilisé de nombreux citoyens et partenaires et qui ont eu un apport positif pour les communautés du territoire.  Le Pacte rural est une mesure issue de la Politique nationale de la ruralité du gouvernement du Québec.  Il est un levier financier qui vise à soutenir des projets dont les retombées sociales, économiques et/ou environnementales permettront d’améliorer le cadre de vie et la qualité de vie des communautés rurales de la MRC.

Avis aux intéressé(e)s, le dépliant élaboré par l’organisme est, entre autres, disponible à la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford et au CLD au Cœur de la Montérégie.  De plus, un complément d’information sur le mont Yamaska est accessible via le site internet de la municipalité de Saint-Paul-d’Abbotsford ou en contactant directement la Fondation pour la conservation du mont Yamaska sur leur site Internet au http://www.montyamaska.org.

Félicitations à toute l’équipe de la Fondation pour la conservation du mont Yamaska pour cette belle réalisation !

Laisser un commentaire

Archives